Rechercher
  • latelierdejp

Le matériel de l'Atelier de JP se balade en rue

Mis à jour : 24 juin 2020

Le matériel ne fait pas la photo ... mais il y contribue !


Dans l'exercice de la photo de rue de nombreux photographes ont leur(s) appareil(s) fétiche(s).


Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il y a autant de photographes que d'appareils photos, avec des besoins propres, des envies du moment, des techniques spécifiques, des manies (parfois).


Viviane Maier, découverte par hasard, utilisait un Rolleiflex; Henri Cartier-Bresson, un Leica; Thierry Leuthard, un réflex Nikon pour commencer, puis un Panasonic Lumix GF1; Joël Meyerowitz, un Leica; Fred Laurent, un reflex Canon Eos 30v; ... la liste est longue, le matériel aussi.


Pour ma (modeste) part, et parce que j'aime essayer plein d'appareils différents, voici ceux que je privilégie pour cette pratique :

  • un Zeiss Ikon ZM, télémétrique argentique (2006), avec un Voigtländer Ultron 35mm f1:1,7

  • un Leica M5, télémétrique argentique (1973), avec un Jupiter 3 50mm f1:2

  • un Canonet 17 QL GIII, télémétrique argentique (1972), objectif fixe de 40mm f1:1,7

  • un Ricoh R1, télémétrique argentique (1996), objectif fixe 34mm f1:3,5

  • un Rollei A110, télémétrique argentique (1974), objectif fixe Zeiss 23mm f1:2,8

  • un Canon Eos 50M, réflex hybride numérique, avec un 18 - 55 EF-M

  • un Kodak Smile Classic, appareil instantané (89x108mm)

  • un Fuji Instax Q10, appareil instantané (square)

En argentique,je préfère les films couleurs mais le noir et blanc est parfois très intéressant, selon l'humeur, la lumière, le type de scène,...

En sortie, j'ai toujours le Canon Eos 50M avec un des autres appareils (ben oui, faut bien alimenter le site rapidement !)


Et pour porter tout ça ?


J'affectionne les produits Peak Design. J'utilise le Cuff (lanière de poignet), un Everiday Sling 5l et un Everiday Messenger 35. Lowepro est aussi très bon et selon les besoins, j'apprécie un Sling Passport transformable (de 10 à 15l). Sinon, le Ricoh R1 et le Rollei A100 se glissent dans toutes les poches. Si la balade est (très) longue, un bon vieux Eastpak trouvé dans une brocante, avec un insert photo à l'intérieur.


Des accessoires ?


Tous mes objectifs sont protégés par un filtre neutre. J'ai un petit trépied Moman en alu, au cas où. De vieilles boîtes à ranger les dias pour y mettre les bobines de film. Et un canif suisse, ça sert toujours, comme un paquet de mouchoirs en papier, un chargeur nomade et un powerbank de 10.000Mah, des batteries de réserve (pour le Canon Eos 50M), un jeu de piles, un paquet de film instantané, un carré micro fibre, une cellule à main, et si le temps est maussade, un poncho (c'est pas beau mais ça couvre tout) large, un petit paquet de biscuits, une bouteille d'eau.





34 vues0 commentaire

​© 2023 par VIE URBAINE. Créé avec Wix.com

  • Flickr Icône sociale